Gildas Le Reste

Biographie

Né à Quimper en 1959 d'un père ébéniste, Gildas le Reste a grandi dans le monde de l'artisanat qui lui a donné une proximité avec la matière. Enfant, il rêve de devenir architecte, d'où sans doute, son intérêt pour les monuments du patrimoine Français. Il entre alors au lycée technique de Quimper, où il apprend la géométrie descriptive. C'est aux Beaux-Arts qu'il va prolonger sa formation en étudiant la photographie. Puis, sa rencontre avec l'œuvre de Turner lui inspire la dilution des formes qui devient dès lors le centre de sa recherche artistique. C’est durant ces années qu’il devient l’ami proche de Jean-Pierre Pincemin et qu’il est récompensé du prix de Rome, gagnant alors une place de pensionnaire à la Villa Médicis.

On comprend bien en observant son travail comment cette carrière mêlant architecture, photographie, aboutit finalement à cette inspiration pour la dilution. En effet ce procédé ainsi que les différentes trames donnent l’impression que l’œuvre se développe à la manière d’une photographie argentique. L’image semble se révéler à nous comme née ex nihilo du papier. De même que dans le négatif, le blanc révèle l’image, c’est sans doute en ce sens qu’il faut comprendre l’artiste quand il dit : « je révèle l'image en gommant ».

C’est aussi l’air brumeux de Quimper, chargé d’humidité et de sel, qui lui a donné cette vision floue des formes aux contours indéfinis. L’image devient alors un « éblouissement », comme un souvenir vague mais prégnant, d’une vision. Les contours tremblants et imprécis donnent l’impression d’ « une image tout le temps en mobilité ». En effet, le mouvement semble aussi se faire à travers le temps et les monuments historiques portent en eux les multiples couches du temps passé.

Gildas Le Reste fonde en 1985 l’École municipale d'Art Plastique de Châtellerault dont il est le Directeur. Son œuvre fait partie de la collection permanente du FRAC Poitou-Charentes, il est aussi un artiste permanent de la galerie Herzog. Son travail a donné lieux à de nombreuses expositions en France et l’étranger.

Expositions (extrait)

2015
Biennale de Mdina, projet pour Gozo, Malte avec Olivier Plique
Fox Trip avec Sophie Saintapt, Nicolas Du Mesnil, Fontaine du Vaucluse

2014
Galerie Lucette Herzog, Paris. Publication, texte d'Alberto Manguel
Galerie Louise-Michel, Poitiers
Publication, texte de François Bon

2012
Galerie Herzog, artpress, texte de Frank Mallet

2010
Galerie Lucette Herzog, Paris
Galerie Arcuterie, Poitiers – texte Alberto Manguel

2009
Fondation Ricard avec Stéphane Calais

2008
Awagami Factory, Tokyo

2007
Espace LU, Nantes

2006
Musée Rupert de Chievres, Poitiers – texte Dominique Truco

2005
Temple de Chauray

1996
CAC Orléans – texte Alain Bonfand

1995
Musée des Beaux Arts, Chatellerault

1994
Galerie Alain Venstein
Villa Médicis – texte Olivier Kaeppelin
La Garenne Lemot

1990
FRAC Poitou-Charentes – texte Bernard Lamarche-Vadel

1987
CCC de Tours

Collections

FRAC Poitou-Charentes
Help Art, Neuilly-sur-Seine
Artothèques des villes de Poitiers, Angers, Nantes, Angoulême

Œuvres disponibles à la galerie